AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EPISODE 1 x Memorial Day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
pnj

CONVERSATIONS : 69
CRISTAUX : 1666
EN VILLE DEPUIS LE : 23/09/2014
CREDITS : Nightmare.

MessageSujet: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mar 30 Déc - 14:48


EPISODE 1
MEMORIAL DAY




Aujourd'hui, un mois s'est écoulé depuis l'explosion ayant marquée l'histoire de New Lagon, un mois loin d'avoir été de tout repos entre les disparitions, les meurtres et surtout : Les Porteurs. La maire adjointe, Mademoiselle Force a eu la bonne idée d'organiser une grande veillée en l'honneur des victimes de l'accident, regroupant ainsi Citoyens et Porteurs sur la place de la Mairie lors d'une soirée assez fraîche. Au programme, des discours, de la nourriture, des boissons, une minute de silence et un lâché de lanterne. Des tables et des chaises ont été installées ainsi que de multiples torches, prévues pour réchauffer les lieux. Les agents du C.M.I sont également de la partie afin de veiller au bon déroulement de cette soirée censée apaiser les cœurs. En civils pour la plupart, infiltrés au sein de la foule, surveillant les lieux et plus précisément les potentiels Porteurs. Entre la tristesse, la colère et la peur qu'éprouvent les Citoyens de New Lagon, la tension est palpable parmi la foule malgré les efforts de chacun pour que la soirée se passent sans problèmes.  


Les règles.

x Si vous parlez d'un autre personnage, mettez son nom en gras. Ce sera plus facile pour repérer à qui votre personnage s'adresse !

x Privilégiez les réponses courtes (une vingtaine de lignes, une quarantaine maximum pour ceux qui n'arrivent pas à faire court) afin que le topic puisse avancer rapidement.

x Il n'y a aucun ordre de passage.

(C)NIGHTMARE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mar 30 Déc - 16:53

J'avais longtemps réfléchi à l'idée d'assister à la veillée. J'avais perdu deux amis lors de cette catastrophe et j'avais du mal à m'en remettre. J'avais du mal à admettre que j'étais toujours en vie et je possédais des pouvoirs tandis qu'ils avaient péri, je ne sais comment. J'avais peur de revoir Wyatt également. Voilà trois semaines que je l'avais évité car il m'avait déçu mais il m'avait fait peur également. Je n'arrivais pas à croire qu'il avait tué sa femme sous un excès de rage. Je préférais donc l'éviter plutôt que d'aborder le sujet avec lui. J'avais prévu de retrouver des amis mais aussi Savannah directement là bas. J'étais arrivée tôt pour profiter de la fête et aider s'il y avait besoin. Il ne faisait pas très chaud, je portais un jean de couleur noir et un pull rouge tout cela ensevelis sous une doudoune noir. J'avais mit un bonnet et une écharpe blanche. Je ne voulais pas m'habiller autrement après tout on n'était pas à un bal comme on avait l'habitude de cotoyer. Non nous rendions hommage à nos proches décédés et surtout je disais au revoir à mon ancienne vie. J'étais tactile autrefois, j'aimais serrer les gens, les toucher.. Mais tout cela était bien fini. Malheureusement, je connaissais presque toute la vie des citoyens de New Lagoon et c'était très gênant.

Voulant arriver en avance, je fus surprise de voir que la place était déjà bondée. Très vite, je fis un tour pour repérer des visages connus et celui de Wyatt m'interpella. Cependant je tournais vite mon visage pour qu'il ne me voit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mar 30 Déc - 18:30


EPISODE 1
MEMORIAL DAY

Ce matin, j'avais reçu une lettre de la mairie, probablement dans ma boîte aux lettres depuis plusieurs jours déjà. Cachée au milieu d'une dizaine de factures et publicités en tout genre, cette dernière indiquait qu'une soirée en l'honneur des victimes de la bombe allait se dérouler ce soir, sur la grande place. J'avais réfléchis toute la journée pour savoir si j'allai m'y rendre ou non, ça risquait d'être une soirée pleine de pleurs, trop pour moi. Mélanger les Porteurs et les humains au même endroit n'était sans doutes pas la meilleure idée qu'Azraëlle avait pu avoir.

Accoudé sur le rebord de la fenêtre de ma cuisine, je fumai une cigarette, observant le soleil se coucher à l'horizon tandis que la température commençait déjà à perdre des degrés. Prenant mon téléphone, j'appelai les employés du Déliria pour les prévenir que le bar ne serait pas ouvert ce soir, ayant finalement décidé de me rendre à cette commémoration. Étant donné le succès de ma boîte, fermer un soir ne lui porterait pas préjudice. Surtout un soir comme celui-là. Enfilant en vitesse ma veste en cuir ainsi qu'une écharpe noire, je sortis de chez moi pour me rendre sur la place de la ville qui était déjà bien remplie. Ils auraient quand même pu prévoir autre chose que des torches pour nous réchauffer, on est plus au moyen-âge ! Pensai-je à voix haute, passant sûrement pour un dingue qui parle tout seul auprès des personnes se trouvant à proximité, bien qu'en tenant un endroit comme le Déliria, ma réputation de dingue n'était plus à faire par ici.

Je scrutai la foule, cherchant du regard des visages familiers, je n'en reconnu qu'un seul, celui de Samantha, enfin, c'est plus l'arrière de sa tête et de son corps que je reconnu au premier coup d’œil. Elle qui m'avait tant aidé par le passé m'ignorait depuis quelques temps sans que je ne sache pourquoi. J'avais dis un truc ou fais quelque chose de déplacé ? Peut-être, c'était bien mon genre. Je l'avais appelé plusieurs fois, lui avait laissé des messages, je m'étais même imaginé que quelque chose lui était arrivé après notre dernière rencontre. Je me dirigeai vers elle, posant ma main sur son épaule en priant pour qu'il s'agisse bien de Sam. « Je peux savoir où t'étais passée ? J'ai essayé de t'appeler plusieurs fois mais tu devais mieux avoir à faire ! » Lui lançai-je sans aucune agressivité, lui lançant un petit sourire au passage, désireux de connaître les raisons qui l'avaient poussé à faire la morte pendant tout ce temps.

(C)NIGHTMARE


Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mar 30 Déc - 18:43

En soi, ce mémorial était une relative bonne idée. Sauf que Savannah n’avait aucune envie d’y aller. Elle avait déjà assez donné en ce qui concernait les deuils, et peu importait que beaucoup de personnes qu’elle avait connues, soient mortes ce jour là. C’était égoïste et un peu cruel, mais qui s’en soucierait ? Elle n’était guère qu’une sombre petite fleuriste dont rares étaient ceux qui connaissaient son nom. Ou daignaient poser les yeux sur elle, ou encore moins s’intéresser à elle. La jeune femme s’approcha de la fenêtre de sa cuisine et poussa légèrement le store. Il faisait frais. Terriblement frais pour la Floride, même au cœur de ce que l’hémisphère nord appelait hiver. Son téléphone sonna. Un message. Elle le lut. Samantha, évidemment, qui lui rappelait l’heure et l’endroit. Il n’y avait aucune chance pour qu’elle la croit si elle prétendait être malade. C’était un cercle vicieux. Aussi ouvrit elle sa penderie. Regardant à l’intérieur un long moment. Devait elle s’habiller comme tous les jours ou choisir des couleurs sombres, voire carrément du noir ? Elle opta pour un jean foncé et un chemisier lavande, et mit par-dessus une chaude veste couleur camel. Lorsqu’elle arriva sur les lieux, il y avait déjà pas mal de monde. Tout ce qu’elle aimait. Savannah soupira et chercha sa sœur au milieu de la foule. Elle la repéra, en compagnie d’un homme qui lui tournait le dos. Elle ne le connaissait ni d’Adam ni d’Eve, aussi hésita t’elle un moment avant de la rejoindre. Peut être était ce son petit ami. Prenant une longue inspiration et se fondant au maximum dans la foule, elle se dirigea vers eux, restant à quelques pas de sa sœur, lui donnant ainsi un peu d’intimité avec l’homme et le choix de l’intégrer ou non à leur conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mar 30 Déc - 19:43

Il est vrai que je redoutais le fait de cotoyer des gens normaux dirons nous. Pour certains, ils appartenaient au CMI. J'avais une peur bleue de ceux là. Ils nous voulaient du mal alors que certains d'entre nous étions gentils. J'avais mes pouvoirs certes, mais je ne faisais de mal à personne. La seule chose qu'on pouvait me reprocher c'est de connaître tout de la population de New Lagoon. Jamais encore je ne m'en étais servi sur quelqu'un. JAMAIS.
J'étais stressée à l'idée de me rendre là bas. Et si tout ceci n'était qu'une ruse pour ces humains de nous exterminer? Après tout, nous étions des monstres à leurs yeux et ça m'effrayait. J'aurais aimé me confier à quelqu'un mais la seule personne au courant de tout ça était Nemésis. Elle avait le même genre de pouvoir, mais je me méfiais d'elle tout de même. Je me réfugiais souvent trop dans mon travail mais c'était mieux que de sombrer dans la folie.

Alors que j'hésitais tant bien que mal d'éviter le regard de Wyatt, ce dernier posa sa main sur moi. Je frissonnais déjà en fermant les yeux. Je sursautais aussi. L'émotion m'envahit. Je me retourne alors en ouvrant les yeux sur mon meilleur ami. Je le regarde et fronce seulement les sourcils.

Wyatt..

Deux choix s'offraient à moi ou peut être trois. Fuir, faire semblant ou tout lui dire. Mon tact légendaire n'était plus un secret.

Si je te contrarie tu me tueras moi aussi?

Lui dis-je froidement. Je vis ensuite Savannah en tournant la tête dans sa direction. Elle était mon échappatoire. Je lui souris alors qu'elle vint vers moi. Je regardais Wyatt en déglutissant. J'avais les larmes aux yeux. J'avais mal. Il m'avait manqué mais je ne pouvais accepter ce qu'il avait fait.

Savy, Wyatt. Wyatt Savy. Ma petite soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mer 31 Déc - 12:11

Memorial day × ft. Tout le monde
« Si tu viens avec moi ! Je te laisse pas le choix ! Tu sors un peu ! Tu deviens aigri et acariâtre ! Alors tu te bouges m’man ! »

Glissant son neuf millimètres dans sa ceinture et enfilant sa veste en cuir, Joan attrape la main de sa mère et la tire dehors sous ses cris de protestation. La jeune femme poussa la plus vieille dans la voiture garée devant la maison. Le regard bleu de la gangster donna le signal du départ à son homme de main.  Direction la place du Centre Ville pour un mémorial pour les victimes de l’explosion. La brune n’avait perdu  que quelques hommes dans cet accident et n’étant pas sans cœur malgré son rôle implacable de chef de clan, elle avait décidé d’aller honorer leur mémoire pour leur service. Et autant trainer la vieille femme qui lui servait de mère par la même occasion. La berline noir se gara et Joan aida sa mère à descendre.
« Tu la fermes ok ! Je veux pas t’entendre brailler ! Pas avec tous les flics qui sont dans le coin ! »

Se dirigeant d’un pas ferme vers le centre de la place. Ses yeux balayèrent le lieu et elle repéra quelques-uns de ses hommes qu’elle avait réquisitionnés pour l’occasion. Surement tous armés jusqu’aux dents sous leur veste de cuir noir. Garde du corps autour des deux Waynes juste au cas où tout dégénère. Car l'ambiance n'était pas heureuse mais tendu.


 
code by lizzou × gifs by tumblr


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mer 31 Déc - 15:01


Memorial Day.
(A. Force) ▽ Mesdames et Messieurs, comme vous le savez très certainement, une tragédie à secouée notre très chère ville. Et cela fait presque un mois jour pour jour : je vous invite donc  à la veillée. 
Priam avait perdu des amis dans l'explosion de la bombe ; bien sur, des amis qu'il n'avait pas vu pendant des années, et qui devaient l'avoir oubliés depuis le temps, mais ils étaient toujours dans la tête de l'homme. Il avait vu tout les noms des personnes mortes, cette lugubre liste, et il en avait reconnu quelques uns. Alors même si ses morts ne l'avaient pas affectés plus que cela, il irait à la veillée, par respect.

Il y avait une petite foule de gens, mais au final, tout était assez calme. L'atmosphère était lourde, avec les autorités, qui pensaient surement au pire ; mais le respect dominait tout. Quelques personnes pleuraient en silence la perte d'un être cher, d'autres, au contraire, semblent être plus en colères qu'autre chose, et Priam peut les comprendre, même s'il ne fait pas parti de cette catégorie, même s'il ne fait parti d'aucune catégorie.
Non, le professeur se baladait juste lentement, slalomant entre les gens qu'il ne reconnaissait. Il était revenu seulement quelques mois auparavant, et à vrai dire, il n'était pas beaucoup sortit ; encore moins après la bombe.

Il croisa le regard de Wyatt, mais il était en pleine discussion et Priam ne tenait pas à le déranger. En fronçant son nez d'une manière délicate qui ne lui allait pas du tout, l'homme s'éloigna de quelques pas, en resserrant sa veste autour de lui.

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Mer 31 Déc - 16:56


Mémorial Day.
« Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance comme un divin remède à nos impuretés ! » Baudelaire

 Aujourd’hui il s’agit du jour de la veillée. C’est l’occasion pour moi de me faire remarquer, de montrer à tous que je compatis dans leur douleur et que je suis totalement dévouée à leur cause. Si j’arrive à me débarrasser de la racaille de cette ville, je serais vue comme une héroïne et j’aurais les élections municipales dans la poche. Je pourrais enfin avoir toute l’attention auquel j’ai droit de par ma grandeur.

« Tu parles…. Tu ne cesseras donc jamais de te voir comme le nombril du monde ? Sérieux Az, tourne la page, je suis la meilleure, je t’ai battu sur ton propre terrain, fais toi une raison. »

Encore cette voix dans ma tête… Je la vois, distinctement. Victoria. Je vois son visage dans mon esprit, ses yeux pétillants d’excitation à l’idée d’aller au bal de fin d’année de notre lycée. Ses belles joues roses, sa fraicheur et sa jeunesse m’ont toujours procurés de l’admiration envers elle… Mais à chaque fois qu’elle me parle ma tête me fait souffrir atrocement, je sais que c’est le moment qu’elle choisit pour me faire devenir folle. Je vais encore me sentir faible et je déteste ca ! Puis je n’aurais plus aucun souvenir de ce que j’aurais fait pendant un certain laps de temps… Je ne veux pas. Je ne peux pas… Pas aujourd’hui…

Je me regarde dans le miroir et je lis de la peur et de la crainte sur mon visage, ca ne me ressemble pas. Je me redresse et essaye de paraitre sûre de moi. Seule dans mon bureau de l’hôtel de ville, je me demande où sont mes médicaments.

« Dans le tiroir de ton bureau, comme d’habitude. »

Faisant comme si je n’avais rien entendue, je me dirige lentement vers mon bureau afin de vérifier si ce que ma sœur venait de dire était exact et come d’habitude, ca l’était. En attrapant mon flacon de médicament, j’en sors deux et les avales cul sec en commençant enfin à me détendre. Ce n’était pas du tout le moment de flancher. Je devais absolument être saine d’esprit au moment de mon discours qui ne devrait plus tarder car l’heure avance, elle n’attend pas que je me remette de mes émotions, elle s’écoule devant mes yeux en me rappelant constamment que je suis en retard.

Heureusement pour moi, notre bien aimé Maire n’était pas présent ce soir, il avait une réunion urgente avec le service militaire de la ville afin d’élaborer un plan de sécurité pour tout les habitants. Il sera surement question de battu pour chasser les monstres du lagon… Enfin moi ce que j’en sais. Tout ce qui m’importe c’est de savoir qu’étant donné que l’idée de la veillée me revient il est normal que ce soit moi qui en assure le discours larmoyant, plein d’amour et de bon sentiment.

« Bon aller, je peux le faire. »

Je respire un bon coup en comptant dans ma tête. Un. Deux. Trois. Un. Deux. Trois. Parfais, je peux maintenant me diriger vers la sortie du bâtiment où tout un évènement m’attendait. Dehors il y avait des gens qui venaient pleurer des amis ou de la famille. Des caméras qui filmaient la veillée pour ceux qui n’avaient pas pu ou voulu venir et enfin il y a ceux qui sont là car ils n’ont rien de mieux à faire mais ne savent pas quoi faire de plus que d’afficher une mine grave en errant dans les rues. Je soupire et m’approche d’une estrade. Je n’ai pas le temps de souffler que je suis maintenant envahie de question de journaliste. J’essaye de me concentrer mais mon regard se perd dans la foule. Je reconnais certain visage et je suis rassurée de les voir. Wyatt est là, je sais que tout ne se passera pas comme je l’ai prévu…. Rien ne se passe comme je l’ai prévu quand il est dans les parages, instinctivement je fronce les sourcils. Je sens déjà mon corps bouillonner de l’intérieur mais mon visage affiche toujours un masque d’indifférence. Me cacher ? C’est sans doute la meilleure chose que je sache faire.
   

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Ven 2 Jan - 18:55

MEMORIAL DAY
LLa lettre que j'avais reçue ce matin, ne m'avait pas vraiment réjoui. Il était vraiment obligé de faire un mémorial stupide pour des morts. Ils sont morts, fins de l'histoire, pas besoin de faire ce genre de choses. J'aurais amplement préféré aller travailler, mais le Deleria était fermé à cause de ce truc, Merde ! Mais bon, je savais que j'allais m'ennuyer si je restais chez moi, alors autant sortir.

Ma douche finie, je lissais mes longs cheveux bruns ondulés et m'habille de façon assez simple. Un haut violet, un jean noir est une veste en cuir. Le volant de ma voiture en main, je pris la direction de là où se passait ce truc débile. Arriver sur le lieu il y avait pas mal de monde et je ne connaissais absolument personne, sauf mon boss Wyatt qui était avec une jeune femme. Je ne préférais pas le déranger, il avait l'air occuper. Je regardais ce qu'ils avaient préparé pour cet événement que je ne trouvais pas utile et voyais beaucoup de monde pleurer et triste. Mon Dieu, je savais que ce n'était pas une bonne idée de venir. J'avançais vers la liste des morts et regardais les noms afficher avec un léger sourire aux lèvres. Il y avait certaines personnes que je connaissais, mais personnellement, je m'en foutais royalement qu'il soit mort. Ça m'avait au moins permis de devenir beaucoup plus puissant et de ne plus être au même niveau que c'est humain.  
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Ven 2 Jan - 19:09

Samantha lui sourit. C’était une bonne chose, n’est ce pas ? Même si de là où elle était, elle avait pu constater que sa sœur n’était pas ravie, mais à présent, elle réalisait qu’elle n’en était pas la raison. Mais plutôt l’homme qui lui tournait le dos. Lorsqu’elle les rejoignit, Samantha les présenta l’un à l’autre. Wyatt ! Son meilleur ami, dont elle avait entendu parler maintes fois. Au passé. Vu la tension entre eux, elle comprenait à présent. Sa sœur semblait être en colère contre son meilleur ami, pour une raison qu’elle n’avait pas jugée utile de partager avec sa cadette. « Enchantée, Wyatt. » lâcha t’elle en lui tendant la main. Difficile de ne pas être enchantée face à de tels yeux. Difficile également de le montrer trop clairement quand, malgré le ton sec et l’air colérique affiché sur son visage, votre sœur le regardait avec des yeux de merlan frit. Wyatt était sans doute le meilleur ami de Samantha, mais elle avait fort opportunément oublié d’en dire plus. Visiblement, il n’était pas que ça, et de surcroit, Samantha était en colère contre lui. Savannah se sentit soudain très gênée. Se retrouver entre sa sœur et celui pour qui elle semblait avoir de très forts sentiments, si ce n’était même carrément amoureuse de lui. Elle repoussa une mèche de cheveux qui lui tombait sur les yeux, essayant de ne fixer ni sa sœur ni le jeune homme qui leur tenait compagnie. Les gens affluaient peu à peu et, déjà, elle commença à se sentir mal à l’aise. A ne pas apprécier de se sentir quelque peu étouffée, sans parler du fait que certains d’entre eux étaient potentiellement dangereux. Elle se força à sourire, essayant de détendre l’atmosphère entre Wyatt et Samantha. Même si, présentement, elle n’avait aucune bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Ven 2 Jan - 21:53


    Comme très certainement tous les habitants de la ville, j'avais reçu cette stupide lettre m'annonçant qu'un memorial en l'honneur des morts de l'explosion aurait lieu. Non mais sérieusement, c'était quoi ces conneries ?! Comme si chialer en masse sur la place ramènerait les morts d'outre tombe. Cela dit je dois avouer que cette idée est plaisante. J'ai vu assez de films de zombies pour savoir que ces trucs qui puent la mort (sans jeu de mot c'est promis) sont marrants à mourir. Vous l'imaginez vous, des proches anciennement décédés qui reviennent à la vie sentant les égouts et arpentant les rues en beuglant « cerveaaaaaaaaaau »  alors que le seul truc qu'ils sachent faire c'est ramasser leurs membres pourris ? Ahah j'en meurs de rire rien que d'y penser. Bref ne nous égarons pas. Si je trouvais l'idée de ce memorial idiote ? Bien sur. Est-ce que j'allais quand même y aller ? Que serait une commémoration sans la peste de service ? J'allais y aller et croyez moi que j'allais en faire pleurer du monde et puis bon... Peut-être que je rencontrerai de nouvelles têtes bien plus intéressantes et causantes que celle qui ont sauté lors de l'explosion ahahahah... Roooh faut bien déconner un peu ! Arrivée sur les lieux je ne pu m'empêcher de constater que tout le monde était venu. Pratiquement tout le monde avait été assez con pour s'habiller tout de noir alors que moi je pétais le feu avec ma robe rouge. J'étais dans le thème voyez-vous, rouge comme le sang qui gicla lorsque cette généralissime explosion eu lieu. Les autres avaient juste décidé d'être moins macabres « oh oui habillons nous de noir, noir comme les cendres des gens qui ont carbonisé ». Un rire m'échappa ce qui m'attira quelques regards noirs (histoire d'être complètement funeste) des pleureurs locaux. Pas du tout désolée, je cherchai du regard quelque connaissance. Je vis au loin le propriétaire du Deliria (qui selon moi aurait du s'appeler Saint Graal) mais il avait l'air bien trop occupé pour m'accorder un semblant d'attention. Quelqu'un d'intéressant allait bien finir par venir me parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 15:33


EPISODE 1
MEMORIAL DAY

J'écarquillai les yeux lorsque Samantha me posa cette question, comment était-elle au courant de ça ? Y avait-il une rumeur, quelque chose concernant la mort de Thalia, devais-je fuir le pays, ou bien rester ici et prendre le risque de finir en taule ? Je prenais le risque, j'étais en mesure de venir à bout des autorités de la ville si le besoin s'en faisait ressentir. « Comment t'es au courant de ça ? » Choqué, c'était le mot. Je n'en revenais pas de la manière dont elle m'avait balancé ça, elle l'avait juste lâcher comme une bombe et tant pis pour les dommages que ça ferait. Exactement comme cette attaque sur le pont le mois dernier. Une jeune femme blonde arrivait ensuite, sa sœur apparemment. Depuis tout le temps que nous nous connaissions, je ne l'avais jamais rencontré. Elle m'avait déjà parlé quelque fois de sa sœur mais sans plus. Je ne m'étais jamais imaginé une blonde d'ailleurs, je m'attendais à une brune également mais malgré la couleur de cheveux, il faut dire qu'elles se ressemblaient beaucoup. « De même, il était temps que l'on se rencontre enfin, même si j'aurai préféré que ce soit dans d'autres condition qu'une veillée. » Lui dis-je, serrant délicatement sa main en lui souriant. Observant la foule, je remarquai Priam et Skyla parmi la foule, je ne pu m'empêcher de me rappeler la nuit que nous avions passé lui et moi. J'irai les voir plus tard. Je reportai néanmoins mon attention sur Sam, attendant sa réponse à ma question. Peu importe que sa sœur soit juste à côté, elle finirait bien par lui dire de toute façon et j'avais réellement besoin de connaître la raison qui l'avait poussé à me poser cette question. « Sam, tu sais très bien que je te ferai jamais de mal. Dis moi ce que tu sais et comment tu l'as su. » D'accord, j'en avais fais à ma femme mais je ne contrôlai absolument pas mes pouvoirs à ce moment là sinon ce ne serait jamais arrivé. Aujourd'hui, même si ce n'était pas parfait, je les contrôlai mieux. « S'il te plaît. » Ajoutai-je ensuite, même si la politesse ne serait d'aucune utilité.

(C)NIGHTMARE


Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 16:41

Episode 1 x Memorial Day


INTRIGUE






La famille Everett avait longtemps hésité à se rendre à la veillée organisée pour rendre hommage à la mémoire des disparus lors de cette terrible explosion qui avait bouleversé toute leur existence. Palamede était-il prêt à se mêler à cette foule ? A se retrouver au milieu de tous ces gens, de ce bruit, ce vacarme pour ses pauvres oreilles ?

Les trois membres de la petite famille en avaient discuté. Longuement. Puis ils en étaient venus à un consensus : ils ne resteraient pas plus que le temps nécessaire. Dès le lâcher de lanternes effectué, ils quitteraient prestement les lieux et retourneraient à leur domicile.

Le débat avait été âpre, du côté des parents de Palamede, tout du moins. Lui était prêt à suivre la moindre de leurs décisions, habitué à voir sa vie contrôlée pour son bien. Son père soutenait qu'il était nécessaire de faire acte de présence, pour éviter que leur absence n'entraîne des soupçons envers leur fils, déjà fort remarqué en raison de ses troubles mentaux. Sa mère, quant à elle, craignait que Palamede ne se retrouve submergé par le bruit et ne perde le contrôle.

Le jeune homme avait promis de rester tranquille. Il avait glissé des bouchons de cire dans ses oreilles pour atténuer le son, se résignant à supporter l'inconfort causé jusqu'à ce que la cérémonie ne se termine. Si tout se passait bien, les autres verraient qu'il n'avait rien de dangereux et se désintéresseraient de lui.

Ses parents avaient apporté des tranquillisants, si les choses commençaient à déraper. Palamede détestait ce traitement, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il ne voulait pas retourner à l'hôpital. Et il ne voulait pas non plus que l'on devine qu'il était un Porteur.

Il faisait très frais lorsque la petite famille arriva sur place. Palamede resserra son écharpe autour de son cou, manquant de s'étrangler dans la manœuvre maladroite. Tandis que sa mère rajustait son erreur, le jeune homme se laissa guider par les bruits étouffés qui lui parvenaient. Le raclement de chaussures contre le sol... Des respirations qui s'échelonnaient à des rythmes différents... Des discussions plus ou moins animées... La place semblait très vivante et ce n'était pas sans angoisser Palamede, qui ne savait déjà plus où donner de la tête. La voix de sa mère le ramena toutefois à la réalité :

"Regarde, Miss Force vient d'arriver !"

Palamede leva les yeux, portant son regard sur Azraëlle. Une grimace souriante s'étira sur ses lèvres et il la salua d'un grand geste, sans pour autant savoir si elle était en mesure de le voir.
Nemesis était peut-être là, elle aussi... Quelque part dans la foule... S'il pouvait la retrouver, Palamede en serait très content. Il se sentait beaucoup plus à l'aise en compagnie de la jeune femme, elle l'aidait à se détendre. Parce que tout ce bruit, ces discussions embrouillées, ce froid...

Cela n'avait rien de très rassurant. Palamede était nerveux, mal à l'aise. Dans un tic incontrôlable, il commença à joindre son majeur et son pouce, prêt à claquer des doigts, quand son père l'arrêta d'une tape sur la main. Palamede laissa échapper une frêle exclamation, se blottissant contre sa mère. Il commença à frapper régulièrement son crâne, geste qu'empêcha immédiatement sa mère après avoir fusillé son mari du regard. Mr Everett était un bon père, mais il manquait parfois de patience et de délicatesse, tout ce dont leur fils avait désespérément besoin. Son tempérament n'était pas toujours facile à vivre.

Il fut d'ailleurs le premier à s'énerver devant l'irrespect d'une jeune femme, toute de rouge vêtue, qui n'hésita guère à laisser échapper un rire.

"Certaines personnes n'ont vraiment aucune manière... C'est déplorable !"

Alors que Mrs Everett lui faisait signe de se taire, Palamede se détacha de sa mère, lui demandant silencieusement la permission d'aller voir cette femme qui l'intriguait. Un hochement de tête plus tard, tout en lui recommandant de ne pas s'éloigner, le jeune homme alla rejoindre la rouge demoiselle, soufflant d'une voix timide :

"Mes parents pensent que vous êtes irrespectueuse, mais je sais que c'est faux. En Asie, le rouge est une couleur de deuil. Vous suivez des traditions venues d'ailleurs, c'est bien cela ?"

Palamede reprit son souffle, le coeur battant. Il piétinait sur place, mal à l'aise, tentant tant bien que mal d'instaurer une conversation normale avec une inconnue. Ses parents le poussaient régulièrement vers les autres et il savait que c'était le premier pas à franchir pour devenir banal, mais... mais cela ne l'empêchait pas d'être affreusement stressé.

Rongeant les ongles d'une main, il tendit l'autre, qui tremblait légèrement :

"Je...Je m'appelle Palamede... Et vous ?"




Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 18:16

Je ne voulais pas envenimer la situation. J'avais peur de Wyatt et j'étais très déçue. Il me dégouttait. Comment avait-il pu faire du mal à sa femme et la tuer? Thalia avait été une amie. Je tenais à elle. Apprendre sa mort avait été une dure épreuve à surmonter. Et lorsque j'avais apprit que Wyatt en était la cause, j'avais tout de suite été écœurée par l'une des seules personnes que j'aimais et qui comptaient pour moi. Je le fixe et trouve une porte de sortie en présentant Savannah à mon meilleur ami. Je pensais qu'avec son arrivée, Wyatt allait taire ma remarque mais au contraire. Alors que ma main était toujours dans le dos de ma petite soeur, j'avais les larmes aux yeux et je n'étais pas tranquille malgré ses dires qui se voulaient rassurant. Je le fixe alors qu'il parle devant Savy. Je regarde ma soeur en lui souriant.

Tu nous excuses une minute.

Dis-je en prenant la main de mon meilleur ami, me foutant bien pas mal de voir ses pensées en l'instant présent.

T'es inconscient ou quoi? Je n'ai pas envie qu'on mêle Savannah. Elle sait rien.

Je lâche sa main me rendant compte que je la tenais toujours.

Je le sais, c'est tout. Mais comment as tu pu? C'était ta femme Wyatt !

Une larme coule de mon visage.

Je suis tellement déçue. J'ai peur de subir le même sort aussi si je fais quelque chose qui ne te convient pas.

Je regardais autour de moi et remarquais la présence de Priam que je n'avais pas vu depuis tellement de temps, j'étais ravie de le voir, j'irais sans doute me jeter à son cou en lui disant bonjour et Azra. J'étais fière de notre soirée. Elle était plutôt réussie. J'espère qu'elle se déroule sans encombre évidemment. Visiblement, Némésis n'était pas encore là. Tout ce dont j'avais besoin pour le moment c'était elle. Elle savait me gérer. Je savais qu'en sa présence, je pouvais être qui je voulais.

Wyatt.. Je... Je sais pour toi, ton meurtre, tes pouvoirs. Mais pas de panique, je ne divulguerais rien.

Je recule d'un pas en le fixant dans les yeux. J'avais mal à la poitrine comme si on m'empêchait de respirer. Je tenais à lui mais le savoir du côté sombre ne me plaisait guère. Mais malgré tout, j'avais besoin de m'enfouir dans ses bras. Les sentiments enfouis depuis tant d'années n'arrangeaient rien. Il n'était pas au courant que malgré les années mon amour pour lui n'avait pas changé mais je ne me risquais pas à lui dire. Je voulais rencontrer un homme dans un avenir lointain qui me ferait oublier tout ça. J'aurais aimé me faire oublier toute la mémoire et partir loin d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 19:37



EPISODE 1
Memorial Day


No one wants to die. Even people who want to go to heaven don't want to die to get there. And yet death is the destination we all share. That's why our dead are never dead to us.

N é m é s i s  M.  V a l e n t i n e & E v e r y o n e
Perdue en lisière de la foule, je regardai passer le temps. Présente sur les lieux bien avant que tout commence, la faute au C.M.I qui voulait me jeter dans cette plaie béante d'émotions et de pensées, je n'avais pas osé m'avancer quand les premières personnes étaient arrivées. Je préférai, depuis le tout début, me tenir à la bordure de la place, proche de l'estrade sur laquelle Mademoiselle Force s'évertuait à présent à répondre aux journalistes. Je pris une profonde respiration. Je ne désirai pas être là, non pas par manque de compassion au sujet de la bombe, mais bien parce que je n'avais aucune envie d'entendre ce que toute cette masse de personnes avait à penser. Ayant moi-même perdu des proches durant l'attaque, sans parler de certains patients, j'étais en osmose complète avec la tristesse de l’événement. Fidèle à mes propres croyances, je m'étais vêtue d'une longue robe blanche, estimant que la mort n'était qu'un nouveau commencement, un signe d'espoir. Ou en tout cas, j'essayai vraiment d'y croire, ce qui était difficile quand ce que je pouvais déjà percevoir à distance respectable impliquait beaucoup de voix moqueuses, ou de l'ennui pur et dur. Dirigée sur l'adjointe du maire, ma télépathie parvint à attraper au vol le fait qu'elle avait repéré Wyatt – sans me laisser le temps d'y réfléchir, mon corps pivota dans cette direction et je fronçai aussitôt les sourcils. En sa compagnie, deux jeunes femmes que je connaissais très bien. La blonde était une patiente, la brune ma meilleure amie. Concentrée sur le groupe, je me mordis la lèvre inférieure en constatant que la deuxième saisissait la main du patron du Deliria, l'éloignant de la première. Si la moitié de l'acte me semblait sage, imaginant assez mal Savannah en présence des ténèbres du trentenaire, l'autre en revanche me poussa à avancer, me glissant enfin dans la foule, traquant Samantha et Wyatt. Et là, l'appel au secours m'apparut clairement dans la tête, comme le faible clignotement d'un vieux tube à néons.

M'approchant sans faire état de ma présence grâce à mon invisibilité psychique, je pris le temps d'écouter ce qui se disait plutôt que ce qui se pensait. Sam ! Avait-elle complètement perdu l'esprit ? Profitant du silence installé par la dernière déclaration de celle-ci, je laissai tomber ma protection limitée, sachant très bien que ma meilleure amie me chercherait du regard après cet appel presque tonitruant dans sa tête. Sans plus de manière, et faisant mine de ne pas avoir remarqué Wyatt – chose pourtant difficile –, je rejoignis le duo et pris aussitôt la brune dans mes bras. « Samantha, je suis rassurée de te voir ici. J'avais peur de... » Amoureuse ? Elle était amoureuse de lui ? Sans pouvoir cacher mon trouble, je me détachai d'elle pour tourner mon regard vert sur une des cibles les plus en vues du C.M.I. « ... Ne croiser aucun visage connu. » Ma voix tremblait un peu, j'en avais conscience. D'un pas sur le côté, je m'éloignai subtilement de ma compagne, inquiète à l'idée qu'elle me touche au mauvais moment – soit celui où je repensai à ce qu'il s'était passé entre le brun ténébreux et moi-même. Je compris aussitôt que je venais de me mettre dans les ennuis jusqu'au cou en voulant sauver la jeune femme du Porteur. Malgré tout, esquissant un sourire alors que je saluai ce dernier d'un gracieux mouvement de tête, je projetai à nouveau mes pensées en parallèle à ma voisine. Sam, ne... n'en dis pas plus, tu t'engages sur un terrain très glissant. Il n'a pas que Thalia à son actif en matière de meurtre. Je ne tiens pas à ce que tu viennes grossir les rangs, aussi proches semblez-vous être. Et de rajouter, à voix haute cette fois-ci, dans un petit sourire que je voulais taquin : « Bonsoir, Wyatt. Je ne t'imaginais pas à une commémoration... »



Dernière édition par Némésis M. Valentine le Dim 18 Jan - 1:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 20:49

Pour de simples humains, nous étions des monstres, pourtant la plupart d'entre nous, souhaitions faire le bien. Pour ma part, pour le moment, mes pouvoirs me servaient pas à grand chose. Je les utilisais uniquement pour moi. Contrairement à Némésis qui était étroitement liée au CMI contre son gré. Je me méfiais d'elle mais je la connaissais depuis toujours. Je devais lui faire confiance.
J'avais laissé Savannah quelques secondes à l'écart. Je regarde Wyatt alors toujours triste à l'idée de le perdre, mais j'étais trop déçue pour continuer à faire semblant. L'avoir évité, m'avait un peu empêché en quelques sortes, d'arriver à ce moment comme maintenant. Alors que j'attendais qu'il parle, Némésis me prit dans ses bras sans que je la voir arriver. Je la serre fort. Je savais qu'elle lisait en moi. Je la serre, pleurant toujours autant. heureusement qu'elle était là. Je déglutis en desserrant l'étreinte qui nous liait.

J'ai préparé la soirée. Il fallait que je sois présente un minimum. Mais j'aurais finalement pas du venir...


Je souris alors à Némésis en essuyant les larmes sur mes joues. Je regarde Savannah en lui tendant la main. J'espérais qu'elle l'attrape pour venir avec nous. Alors que j'accueillais ma petite soeur, ma meilleure amie interféra dans mes pensées. Cela me glaça le sang. Je la regarde, inquiète. Je lui réponds donc en pensée, sachant qu'elle captait aussi les miennes.

C'est mon meilleur ami ... Je peux pas.. J'y arriverai pas Nem... Il ne me fera pas de mal. J'espère..

Je regarde Savannah arriver vers nous et je lui présente Némésis.

Savy, tu te souviens de Nem?

Je traînais beaucoup avec Némésis, depuis le temps, Savy la connaissait. Je dépose ma main sur l'épaule de mon amie avant de comprendre. Némésis connaissait plus que bien le brun. Je regarde Wyatt en fronçant les sourcils puis ma meilleure amie. Elle comprendrait rapidement, j'en suis sûre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 21:50

    Je commençais à désespérer et à sérieusement penser à rentrer chez moi lorsqu'un jeune homme plutôt nerveux s'approcha pour me tenir la conversation. Visiblement il était dans le groupe des gens qui m'avait regardé noir grâce à ma superbe tenue de la mort qui tue (encore une fois, sans jeu de mot) puisqu'il entama la discussion avec pour sujet l'objet du délit : ma robe.

    « Eh bien je viens effectivement d'Asie, de Russie plus précisément, mais malheureusement je ne fais pas honneur à mes traditions en m'habillant ainsi. Je n'avais juste pas envie de me fondre dans la masse. »

    Il se présenta à moi sous le nom de Palamede. Ma foi il n'avait pas l'air désagréable (aussi bien à regarder qu'écouter) et au moins lui ne m'avait pas juger aussi rapidement que les andouilles du coin. Pourtant, il avait l'air tellement anxieux de me parler. Je lui adressai un jolie sourire ainsi que par la même occasion, une pensée zen. J'avais envie d'être gentille pour une fois (comme quoi, tout peut arriver) et mes pouvoirs étaient en mesure de m'aider à l'être. J’espérai que me montrer chaleureuse lui permettrait de relâcher la pression. Il avait été sympa avec moi, ça me semblait normal de l'être avec lui en retour.

    « Je m'appelle Svetlana, ravie de faire ta connaissance. Je tiens à te remercier de ne pas m'avoir juger à cause de ma robe, d'autres ne se sont pas gêner de le faire. Le memorial te plaît ? Je trouve ça un peu stupide de se rassembler ainsi. Les victimes sont mortes et un océan de larmes ne les ramènera pas. Les gens devraient penser à faire leur deuil et tourner la page. »

    Je savais que j'étais dure dans mon jugement, mais je savais aussi que j'avais raison. Vouloir rendre hommage est une chose honorable mais est-ce vraiment nécessaire ? Je ne devais certainement pas être la seule à m'en contre-carrer des victimes de l'explosion. Après tout, des gens étaient morts mais au même moment d'autre avait acquis des pouvoirs. La vie est une connasse, je le savais mieux que qui-compte. Elle l'avait longtemps été avec moi et cette explosion représentait pour moi ma chance. La chance avait tournée, elle m'avait enfin sourit et j'étais enfin devenue quelqu'un de spécial. Quelqu'un qui peut s'imposer encore plus qu’auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 22:06








Mémorial Day.
« Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance comme un divin remède à nos impuretés ! » Baudelaire

Au bout de quelques minutes, je décidais qu’il était temps de mettre un terme à mon interview, le temps passait et je n’avais aucune envie de rester ici plus longtemps. J’avais préparé un discours pour l’occasion car je devais en prononcer un mais je ne suis familière de ce genre de pratique. Je l’ai fais moi-même et je n’ai pu compter sur les encouragement ou l’appuie de personne. Je ne suis pas de nature très éloquente et j’espère pouvoir réussir à cacher mon anxiété… Quelle question idiote, bien sûr que j’y arriverais. Il me suffit d’afficher le même masque souriant et chaleureux que j’arbore dès que je quitte ma maison et le tour sera joué. Et bien, c’est parti. Lentement, je fais cliqueter mes talons haut en direction du pupitre où se tiens un micro, je souffle un bon coup et je regarde l’assistance. Dans la foule, je vois le visage de Palemede, il est en train de me saluer de la main et il est accompagné de ses parents. Personnes tout à fait charmantes qui s’occupent bien de lui. Je lui envoie un sourire sincère et doux puis je tapote sur mon micro pour signaler le silence. Dans mon dos, j’entends les journalistes parler à leur caméra pour signaler que je m’apprête à prendre la parole, cela m’angoisse davantage. C’est l’heure de vérité, tout le monde me regarde, cela ne durera que deux ou trois minutes à tout casser et pourtant j’ai trouvé l’apprentissage de mon pouvoir bien plus facile…

« Bonjour à tous. Je vous remercie d’être venu apporter votre soutien aux défunts et à leur famille. Pour certain, cette journée risque d’être particulièrement pénible, pour d’autre ce ne sera qu’un jour comme les autres. Sachez toutefois que je suis heureuse de voir que la plupart des habitants ont fait le déplacement, cela fait chaud au cœur de voir que cette ville reste solidaire envers et contre tout. Je suppose que la plupart d’entre vous se demande qu’est ce qu’il va se passer ? Et bien sachez que les forces de sécurités de la ville sont en ce moment même en train de veiller activement à la sécurité de chaque habitant de New Lagon. Des battus seront mises en œuvres pour éliminer les monstres près du lagon, quant aux….autres nuisibles de la ville, nous tentons de faire tout notre possible pour maintenir la paix. Je tiens simplement à dire à chacun de vous que même s’il est dans votre intérêt de rester vigilent, ne tournez pas le dos à quelqu’un qui aurait besoin d’aide. La peur n’a jamais alimenté notre ville, mais plutôt la détermination de chacun de ses habitants qui lutte chaque jour dans le but d’accomplir ce pour quoi il fait. Je vous souhaite à tous, bonne chance. »

Ce n’était si difficile que ca. Je peux à nouveau soupiré et relâcher la pression. Bien sûr les questions s’enchainent et je tente désespérément de répondre aux plus grands nombres mais les journalistes ont tendances à oublier qu’ils parlent tous en même temps et qu’il m’est impossible de répondre à chacun d’entre eux. J’ai l’impression de parler à une bande de singe ambulant. Derrière eux, les habitants retournent vaquer à leur occupation, les discussions reprennent et moi je perds patience. Je réponds sèchement à l’un d’eux qu’il est temps que je m’en aille car mes concitoyens m’attendent.

Gracieusement et avec toute la classe dont je dispose, je marche sur l’estrade puis je descends les petits escaliers pour me retrouver sur la place. Bien sûr, comme j’en ai l’habitude, la plupart des gens passent sans me voir, je n’attire pas les regards et je erre comme une âme en peine entre chaque personnes. Ce n’est pas pour me déplaire, ainsi je n’ai pas à faire semblant de m’intéresser à leur existence, tout le monde est gagnant. Toutefois, je tiens à m’adresser aux parents de mon petit protégé, je tiens à savoir si tout se passe bien pour lui, je pars donc à leur recherche.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Sam 3 Jan - 23:31


EPISODE 1
MEMORIAL DAY

Samantha m'emmena un peu à l'écart, finalement j'avais tort, elle ne voulait pas que sa sœur le sache. Je l'écoutais, levant les yeux au ciel alors que je m'allumai une cigarette, je n'avais clairement pas envie d'être sermonner. D'autant qu'elle me considérait comme entièrement responsable de sa mort, hors ce jour là, je n'avais été que l'instrument de mes pouvoirs. Je voudrais la voir avec un pouvoir pouvant tuer sans aucun contrôle sur lui en pleine dispute, on verrait si elle s'en sort mieux. « Tu le sais, c'est tout ? » Lui demandai-je, la regardant avec insistance, reprenant quelques secondes plus tard. « C'est loin d'être suffisant Sam, dis-moi comment tu l'as su ? » Elle avait de la chance que j’éprouve de l'affection pour elle parce qu'elle aurait déjà craché la vérité. Je tirai une bouffée sur ma cigarette, regardant mon amie qui avait apparemment peur de moi. « Je t'ai dis que je ne te ferai rien détends-toi. T'étais pas là ce soir là, tu sais pas comment ça s'est passé, c'était pas ma faute. » Je savais que j'aurai dû rester chez moi, ça aurait été bien mieux. Mon visage se fit un peu plus sombre lorsqu'elle m'avoua savoir également pour mes pouvoirs, amie ou non elle avait des explications à me donner et maintenant sinon j'allai l'obliger à le faire. Je posai mes mains sur ses épaules en plongeant mon regard dans le sien. « Je veux une réponse et maintenant, comment t'es au courant de ça ? T'es avec ces pourris du gouvernement ? » Je la lâchai lorsque Némésis arriva vers nous et la prit dans ses bras, décidément cette ville est vraiment petite, à croire que je n'allai jamais réussir à obtenir une réponse à cette maudite question. Je souris à la jeune femme lorsque cette dernière me salua. « Je suis quelqu'un plein de surprise, je pensai que tu l'aurais deviné. » J'ignorai la remarque de Samantha me visant à coup sûr. Moi non plus je n'aurai pas dû venir, surtout sans alcool. J'avais toujours une flasque à l'intérieur de ma veste mais elle n'allait pas faire long feu si je commençai maintenant. « Et puis, j'ai aussi des proches qui sont morts ce jour-là. » Bon juste un à vrai dire, deux en comptant ma femme mais c'est un autre genre d'accident, il ne fallait pas oublier que même si ça ne se voit peut-être pas, j'ai un cœur et un minimum de compassion.

Savannah réintégra la discussion  tandis qu'Azraëlle montait sur l'estrade pour nous lire son discours. L'applaudissant, suivant le mouvement de la foule sans trop d'envie à le faire je reportai ensuite mon intention sur les jeunes femmes, et plus particulièrement sur celle qui éludait la moindre de mes questions. Avec la psychologue d'un côté et la sœur de l'autre, qu'est-ce que je pouvais faire ? « On en reparlera, je vais aller voir plus loin si j'y suis. » Lançai-je à l'intention de la brunette sans aucune agressivité, agrémentant même cette phrase d'un sourire amical. Je n'avais pas ma place, Sam ne voulait clairement pas de moi ici et je comptai bien profiter de ce que je pouvais tirer de cette soirée même si j'aurai aimer le faire aux côtés de Némésis. « Savannah, ravis de t'avoir rencontré même si ce fut … bref. » Dis-je en direction de la blonde en lui embrassant la main, la regardant intensément dans les yeux. Plus je l'observai, plus elle me faisait étrangement penser à Thalia. Raison de plus pour que j'aille voir ailleurs. « Némésis, c'est toujours un plaisir de te voir. » Lui murmurai-je à l'oreille en partant, posant quelques secondes ma main sur son épaule avant de partir à la recherche de Skyla. La repérant assez vite entrain de regarder les listes des personnes décédées. Me frayant un chemin jusqu'à elle, je sortis la flasque de ma poche, tapotant sur son épaule en lui tendant le récipient qui contenait de la gnaule. « Tu veux boire un peu ? » Lui demandai-je en souriant. Elle me faisait beaucoup penser à moi au féminin, c'est sans doutes pour ça que nous étions proches, nous avions pratiquement la même manière de penser.

(C)NIGHTMARE


Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Dim 4 Jan - 1:14



EPISODE 1
Memorial Day


No one wants to die. Even people who want to go to heaven don't want to die to get there. And yet death is the destination we all share. That's why our dead are never dead to us.

N é m é s i s  M.  V a l e n t i n e & E v e r y o n e
J'avais beau m'être révélée à eux juste à temps, je ne pouvais m'empêcher de ressentir une forte anxiété à l'idée que ma présence ne suffise pas. Et à raison, pour dire la vérité. J'eus à peine tenté de me mettre à distance de Samantha que cette dernière n'hésita pas une seule seconde à poser sa main sur mon épaule. D'habitude, je n'avais absolument rien contre les contacts physiques, bien au contraire, mais là... Je me mordis la lèvre inférieure en lui rendant son regard. Coupable. Prise en flagrant délit d'un acte qui ne me ressemblait pas. Difficile pour moi d'ignorer qu'elle avait clairement vu mes échanges sensuels avec celui dont elle était visiblement beaucoup trop amoureuse pour son propre bien. Ce n'est absolument pas ce que tu crois. Laissai-je échapper dans son esprit, secouant discrètement la tête. Pas exactement ce qu'elle croyait, plutôt. Une partie restait vraie, et celle-ci me fit monter le rose aux joues. Sam, Wyatt est... il est recherché par tout le monde, la police, le C.M.I, tout le monde. J'ignore si les autres étaient aussi proches de lui, mais sa première victime était Thalia, sa femme, ne l'oublie pas. Je compatissais à la peine du beau brun, mais je ne pouvais pas me permettre de ne pas mettre en garde Sam, bien que je n'avais aucun doute sur le fait que leur discussion reprendrait tôt ou tard, et que je ne serai pas là pour la sauver. Le regard un peu attristé, toujours posé sur elle, j'ajoutai dans une pensée faible : Sois prudente. Il te blesse déjà assez comme ça...

« C'est que tu dois être doué pour les surprises... Bien que je sois navrée pour cette dernière. Toute mes condoléances. » Pas mal de gens, dans la foule, méritaient d'entendre cette phrase au moins une fois dans la soirée, mais je n'avais pas le don d'ubiquité, aussi me contentai-je d'adresser celle-ci au patron du Deliria dont les pensées m’entraînaient de plus en plus loin du côté obscur. J'espérai réellement que ce cœur ne disparaisse pas pour de bon et qu'il se montre doux envers ma meilleure amie malgré la maladresse dont elle venait de faire preuve. À l'intégration de la précédente blonde dans la conversation, je lui adressai mon sourire le plus rassurant – nul doute que la situation devait lui sembler étrange. « Je pense que l'on se souvient plutôt bien l'une de l'autre... Bonsoir, Savannah. » Ignorant si cette dernière avait parlé de son suivi psychiatrique à sa sœur, je préférai lui laisser la liberté de le dire ou non. Ce n'était en aucun cas mon droit professionnel d'afficher qui était mon patient et qui ne l'était pas. Je profitai d'ailleurs du discours de Mademoiselle Force pour chercher Palamede du regard ; impossible à repérer visuellement, mais je ne doutai pas du fait que je finirai par le croiser. Au pire, je n'aurai qu'à chercher sa présence psychique – bien que sons et sentiments se mélangeaient un peu trop autour de moi pour m'assurer une parfaite maîtrise de mes pouvoirs. Par réflexe, j'applaudis tout autant que les autres les paroles de l'adjointe du maire, avant de me retourner vers Wyatt tandis que celui-ci s'éclipsait. Au moins une partie de la crise évitée, pour le moment. Ce qui ne m'empêcha pas de me pencher légèrement vers lui à son passage, lui offrant un sourire que j'espérai assuré et un murmure au minimum aguicheur. « Plaisir partagé, et que j'espère voir réitéré sous peu... » À plus forte raison de ses pensées à l'encontre de Samantha autant que de Savannah. Dans les deux cas, la situation me paraissait risquée. Au contraire, j'avais l'impression de mieux contrôler celle qui impliquait qu'il désire pouvoir passer plus de temps avec moi. Oh... Plus ça avançait, plus j'avais mal à la tête. J'aurai eu énormément de mal à endiguer toute cette tension si le trentenaire n'avait pas quitté la scène, quand bien même avais-je eu un bref espoir que la révélation de la brune le fasse réagir avec un peu plus de délicatesse, compte tenu de leur histoire. « Tu as bien fais de venir, Sam, au contraire. » Me retournant après avoir longuement regardé le dos du charmant Porteur s'éloigner, j'adressai enfin un sourire sincère à mes deux compagnes. « Ta soirée est réussie et remet du baume au cœur des gens. Tu devrai être fière ! Pas vrai Sav ? »



Dernière édition par Némésis M. Valentine le Dim 18 Jan - 1:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Dim 4 Jan - 13:18

Se faire mettre de côté par sa propre sœur n’était pas exactement le genre de situation à laquelle Savannah s’attendait. Ni le genre qu’elle appréciait, d’ailleurs. Les deux parlaient à l’évidence de choses dont ils ne voulaient clairement pas que Savannah soit au courant. Parfait. Comme si elle ne se sentait pas déjà assez une étrangère dans cette fichue ville. Fort heureusement, cela ne dura que quelques secondes et déjà Samantha lui tendait la main, l’attirant vers elle. Sa sœur avait pleuré, confirmant les soupçons de la jeune femme. Wyatt était définitivement plus qu’un ami. « Oui, je me souviens d’elle. » Comment aurait elle pu ne pas se souvenir de sa psy, qu’elle avait vu une semaine auparavant ? Toutefois, elle regretta de ne pas s’en être souvenue avant comme meilleure amie de sa sœur. Peut être y aurait elle réfléchi à deux fois avant de la choisir comme psy, justement. Puis elle se souvint de la confidentialité médecin – patient, et estima que Nemesis était digne de confiance. Spécialement quand elle la salua comme si elle la voyait pour la première fois, ou presque, avec un aplomb tel que Savannh n’eut d’autre choix que d’en faire de même. Elles furent interrompues par le discours absolument parfait et de circonstance de l’adjointe du maire. Comme tous les autres autour, Savannah applaudit. Qu’aurait elle pu faire d’autre ? C’est à ce moment qu’elle se souvint que Wyatt était toujours là. Les mots qu’il lança à Samantha laissèrent Savannah muette de stupeur. Mais ce qu’il fit ensuite la mortifia encore plus. Cet homme n’avait donc aucun savoir vivre ? Cependant, elle s’en voulut d’apprécier son geste un peu trop galant, son regard trop appuyé, spécialement quand Samantha, face à eux, ne pouvait échapper à rien de leur échange. Savannah déglutit, hochant la tête pour le saluer, et s’efforça de ne pas le regarder s’éloigner. Elle fut sortie de ses pensées par sa psychiatre qui l’interpelait. « Oui, absolument. » Elle ne savait même pas que Samantha avait organisé, mais elle aurait du s’en douter, après tout. Ce n’était pas comme si ce n’était pas le job de sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   Lun 12 Jan - 22:22

Episode 1 x Memorial Day


INTRIGUE






Subitement, une étrange sensation de calme envahit l'esprit de Palamede. Ce n'était pourtant pas les propos de la jeune femme qu'il venait de rencontrer qui l'avaient mis dans un tel état... Non ?
Impossible à comprendre... Soudainement, alors que l'angoisse planait sur son âme depuis son arrivée en ces lieux, le jeune homme se sentait... détendu. Presque apaisé.

Comme si le monde autour de lui et tout ce bruit avait cessé d'exister pour un bref moment... ou, tout du moins, comme s'il avait appris à s'en détacher, comme ça, d'un coup, sans prévenir. C'était étrange... Il devrait peut-être en parler à Nemesis lorsqu'il la verrait, elle saurait sûrement lui expliquer tout cela avec la clarté dont elle était en mesure de faire preuve, contrairement à bien d'autres aux yeux de Palamede.

Svetlana... C'était ainsi qu'elle se nommait... Un très joli prénom, que Palamede n'avait guère croisé que dans ses lectures ou ses téléfilms. Sa question le prit un peu au dépourvu. S'il aimait le mémorial ? Il n'avait même pas réfléchi à cela...

Se dandinant sur place, un peu mal à l'aise en dépit du calme forcé dans lequel Svetlana l'avait plongé à l'aide d'une simple pensée, il marmonna en guise de réponse :

"Mes... Mes parents voulaient que je sois présent. A... Alors, je suis venu, tout simplement."

Il tourna un bref instant la tête vers ses parents, qui le surveillaient non loin de là. Leur adressant une grimace souriante, il reporta ensuite son attention sur Svetlana, cherchant un sujet de conversation. Il ouvrit la bouche, prêt à parler, quand la voix d'Azraëlle retentit. Palamede passa brièvement ses mains sur ses oreilles dans un geste incontrôlé, ce bruit soudain l'ayant quelque peu désarçonné. Il garda toutefois son calme, se concentrant sur les propos de son amie.

Mais tout bascula lorsqu'elle termina son discours et que les applaudissements retentirent. Un vacarme assourdissant, que les bouchons ne pouvaient même pas atténuer, parvint à ses tympans. Palamede écarquilla les yeux et, se recroquevillant au sol, plaqua ses doigts sur son crâne, plantant ses ongles dans la chair dans un mouvement spasmodique.

Ses pensées se firent marée incohérente, se heurtant au bruit de la foule et des applaudissements dont l'écho continuait à résonner dans ses oreilles. Il ouvrit la bouche pour hurler, mais une main se posa sur cette dernière pour l'en empêcher. Pris de panique, le jeune homme se débattit, incapable de reconnaître ses parents, qui tentaient en vain de le ramener au calme et à la raison.

Il leur fallut se résoudre à administrer le traitement et, quelques instants plus tard, Palamede se montra beaucoup plus docile, le regard perdu dans le lointain. Il cessa de se maltraiter, ses bras pendant le long de son corps, et se reposa contre sa mère, tandis que son père posait un regard méfiant sur Svetlana :

"Vous voulez vous moquer d'mon fils, peut-être ? Ca ne vous regarde pas. Si vous voulez poser des questions déplacées ou jouer les vautours, vous feriez mieux de ficher le camp !"

Palamede clignait lentement des yeux, égaré dans une bulle d'un bien-être comateux, peinant à comprendre ce qui se passait exactement autour de lui. Inconscient de la tension qui régnait actuellement, il fit un signe maladroit de la main à Svetlana, avant de glisser son index à ses lèvres pour le suçoter distraitement, marmonnant des mots déformés qui n'avaient pas réellement de sens.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: EPISODE 1 x Memorial Day.   

Revenir en haut Aller en bas
 

EPISODE 1 x Memorial Day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Episode 457 One piece
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece
» Episode 447 de One Piece
» Memorial Marco Pantani (1.1) =====> Burgel (Lampre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Le centre-ville :: la place-